A cause de vous je perds du temps pour ma vengeance
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 A cause de vous je perds du temps pour ma vengeance

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A cause de vous je perds du temps pour ma vengeance   Sam 6 Oct 2012 - 16:00


16 ans ☆ Chateau Maxwell ☆ Sang pur ☆ Élève à Poudlard


Lindsey Sawney Maxwell.
FICHE TERMINEE


WITH. Katie Mcgrath

Ce qui me rend si spécial.
J'suis née au chateau Maxwell en écosse il y a 16 ans. Je suis venue au monde dans la famille Maxwell, qui est composé de sangs sang pur. Je suis d'origine écossaise, c'est là que je suis né, passionnant ? Sinon actuellement, je suis élève à Poudlard. En dehors de ça, je suis hétérosexuel mais je l'assume parfaitement, d'ailleurs en ce moment je suis toute seule, ça gène quelqu'un? On m'a souvent dit que j'avais quelques particularités, comme particularités être particulièrement belle ?


Je suis lunatique, pas vous ?
Ma vie n'a plus qu'un seul but, faire des sorciers une race supérieur aux autres. Mon premier objectif tuer mon frère. Avant les nombreuses révélations de mon adolescence, j'étais une fille insouciante, une personne comme une autre qui se fondait dans la masse. Certes j'étais une jeune Lady mais justement "une". Rien ne me différenciait des autres jusqu'à la révélation de mes pouvoirs et la découvertes de nombreux mensonges.Depuis je me sens différente, non je sais que je suis différente de cette vermine qui nous extermine jusqu'au dernier.Comment avons nous pu vivre dans la peur de mourir dès que l'on utilisait nos dons? Je compte bien changer les choses et pour cela j'utiliserais tous les moyens possibles. Rien de m'arrêtera dans ma vengeance! Attention Lindsey Maxwell arrive, vous feriez mieux de ne pas vous mettre sur mon chemin.

☆ PÈRE CASTOR, RACONTE NOUS UNE HISTOIRE.



Mon histoire n’est pas des plus intéressante mais s’il faut que je la raconte alors je le ferais. Tout commence une nuit dans un château d’Ecosse, le château Maxwell pour être plus précise. Dans ce château vivait un Lord, Agravon Maxwell et sa femme Isabelle Maxwell. Bref cette fameuse nuit une délégation de noble de la contrée dormait au château, dans ceux-ci se trouvait Arthur McQueen. Ce ne fut pas un coup de foudre mais une aventure d’un soir entre eux deux, une soirée sans conséquence.
Enfin c’est ce qu’ils croyaient, jusqu’au 25 octobre 1487, jour où ma vie venait de commencer.

Arthur ne sut jamais qu’il eut une fille, et Maxwell pensa avec fierté que j’étais de son sang. Je fus élevée moi aussi dans l’ignorance de mes origines, pensant ironiquement que j’étais une princesse. J’avais des serviteurs à l’écoute de mes moindres besoins, on ne me refusait rien, belles robes finement tissées, pierres précieuses, bijoux d’une extrême beauté. Je n’étais pas à plaindre. On m’enseigna l’écriture, la lecture et les mathématiques, l’équitation fit aussi partie de mon apprentissage.
J’étais jeune et insouciante, j’avais une vie de rêve et mon père le Lord Maxwell me protégeait du monde extérieur remplit de barbares et de brutes ainsi que de sorciers. Il haïssait tout ce qui avait en rapport avec la sorcellerie et m’éduqua avec cette haine omniprésente. Je le comprenais jusqu’à l’âge de 11ans. A cette époque, mon monde bascula.

En effet, ce fut à cet âge que je découvris la magie qui sommeillait en moi. Au début, j’eus peur de moi-même et de la réaction de mon père s’il venait à l’apprendre. J’essayais en vain de refouler cette partie de moi, cependant beaucoup « d’accidents » parvenaient aux oreilles de mon père, celui-ci crut que ma servante principale en était l’auteur et décida de l’exécuter. Le regard qu’il eut lorsqu’elle cria de douleur sous la chaleur des flammes me fit comprendre mon erreur. La magie n’était pas mauvaise, c’était ceux qui ne la pratiquait pas qui l’étaient.

A partir de ce jour, je m’entrainais en secret dans la forêt qui borde le château. J’appris aussi en écoutant aux portes des serviteurs mes véritables origines. La femme de chambre de ma mère avait surpris le couple d’un soir. Je ne mis pas longtemps à comprendre pourquoi je ne ressemblais pas au Lord Maxwell avec mes longs cheveux d’un noir de jais et mes yeux verts alors que ce dernier était châtain aux yeux marron et ma mère blonde aux yeux verts.

Bref après cette révélation, je me jetais corps et âme dans l’apprentissage de la magie, au fil du temps je sentis le pouvoir s’accroitre dans mes veines, je me sentais invincible. Plus personne ne me manipulerait en me cachant la vérité. Une nuit, je découvris dans un vieux grimoire caché au cœur de la réserve, une branche de la magie qui m’était inconnu, la magie noire. Je fis des recherches plus poussé et vit ce qu’elle pourrait m’apporter dans le futur. Oui car je voulais me venger de ce père que je ne connus jamais, qui ne s’est jamais inquiété de moi. Connaissait-il seulement mon existence ? J’appris plus tard que non. Mais ce fut trop tard, puisqu’en 1496 j’appris la mort de ce dernier tué dans un village proche pour avoir user de sorcellerie. La honte m’avait envahit. Comment cet homme si faible pouvait il être mon père ?

Un peu plus tard cette année là je découvris une chose très intéressante. Mcqueen avait eut un fils. Mon demi-frère, Mordred, né quelques mois avant moi. On disait qu’il fut tué lui et sa mère mais j’avais eu la preuve de son existence. La haine que j’éprouvais pour mon géniteur fut dirigée vers lui. Il avait été adopté dans une pauvre famille sans pouvoir, et il avait l’air d’être heureux. Comment pouvait-il trahir ceux de son sang ? Rien que ce fait me poussa à supplier le Lord Maxwell d’attaquer le village de mon demi-frère. Étant sa petite fille, il ne me refusa pas cette demande quand j’eus exposé quelques arguments convaincants.

Lors du rapport des chevaliers de mon père, je fus étonnée de savoir qu’aucun n’homme n’était revenu et que ce fus de simple paysan de passage qui exposèrent la situation à mon père. Je fus ravie quand j’appris la mort de la famille adoptive de Mordred mais déçue quand on nous dit que le sorcier qui avait protégé le village était encore en vie. J’eus une autre surprise quand le nom Mathis fut prononcé. Qui étais ce ? Et bien seulement le frère adoptif de Mordred, sorcier et protecteur de surcroit. La colère m’envahit en plus de ma haine. Il fallait protéger les sorciers qui étaient des centaines à mourir à cause de leurs dons et eux, ces traitres protégeaient nos agresseurs.

Je repris mon apprentissage de la magie quand j’entendis parler de Poudlard, une école de sorcellerie, j’appris aussi que mon cher demi-frère y allait. Il fallait absolument que j’y entre pour accomplir ma mission. Je mis au courant ma mère à mon grand regret mais elle seule pouvait s’occuper de l’admission. Sachant pertinemment que si j’annonçais à mon père où je me rendais, je serais brûler dans l’heure qui aurait suit, je lui racontai mon envie d’être près de Dieu et de vivre quelques temps dans une Eglise. Bien sûr le Lord apprécia grandement la pureté de mes propos et m’autorisa à y séjourner le temps qu’il faudrait sans me déranger.

Je lus quelques part les règles de Poudlard et fus très surprise de découvrir son fonctionnement et ses quatre maisons. Restait plus qu’à savoir dans laquelle se trouvait Mordred et d’accomplir ma mission. Le faire souffrir et le tuer le plus rapidement possible. Ma vie ne se résumait plus qu’à ma vengeance.




INTROSPECTION

☆PARENTS : Mon père biologique est mort. Ma mère est l’épouse du seigneur Maxwell qui est mon père adoptif mais cela il ne le sait pas croyant pertinemment que je suis de son sang. Qu’il peut être idiot celui là.

☆DESCENDANCE : Avoir une descendance n’est pas dans mes priorités.

☆FRÈRES & SŒURS : Malheureusement pour moi, j’ai un demi-frère il s’appelle Mordred. Je ne l’ai jamais vu et tant mieux pour lui car quand je le verrais, il ne lui restera pas longtemps à vivre.

☆AUTRES : Aucun animal ne mérite mon attention.

MAGIQUEMENT VOTRE

☆ÉPOUVANTARD : Les verrues…

☆BAGUETTE : En Ajonc avec un ventricule de Dragon.

☆ COMPETENCES : Etant élevée comme une princesse, je sais montée à cheval, j’ai certaine connaissance dans les herbes et la faune. Je sais lire, écrire, compter. Je brode de temps à autres mais ce n’est pas mon point fort.


☆ AUTRE COMPTE : Non
☆ PERSONNAGE INVENTÉ OU ISSU DE POSTE VACANT : Poste vacant de la famille de sang pur de Mordred.
☆ COMMENT AVEZ-VU CONNU LE FORUM : google is my friend.
☆ QUESTIONS : Aucune pour l’instant, mais c’est gentil de demander ;)
☆ LE PETIT MOT DE LA FIN : Vive la CB !!!

MY NAME IS " Alisson "



(c). Festina alias Caroline
Revenir en haut Aller en bas
 
A cause de vous je perds du temps pour ma vengeance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Il est temps pour moi de partir ...
» Prendre son temps pour manger
» Il est temps pour moi de voler vers d'autres horizons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: Les Rouages Rudimentaires :: De vous à nous :: Oubliette des Fiches-
Sauter vers: